Le miracle: signe, ou preuve?

Dans son excellent livre « Les miracles et autres prodiges » (2000), le père François Brune réfléchit avec beaucoup de finesse sur tous les signes et faits extraordinaires, inexplicables par la science aujourd’hui, qui continuent d’être observés.

J’y ai découvert notamment le cas de la voyante Natuzza, née en 1924 et complètement inconnue en France (1), ainsi qu’une description du miracle de Notre Dame de Guadalupe, assez similaire à Lourdes et datant de 1531 ! Le Saint suaire et la tunique d’Argenteuil, entre autres, font aussi l’objet d’une analyse détaillée.

Je voudrais insister surtout ici sur la critique que le Père Brune fait (pp. 21 et suivantes) de la doctrine traditionnelle de l’Eglise concernant les miracles, qui conduit selon lui à une impasse. Les théologiens catholiques, dit-il, ont voulu faire du miracle une preuve; et de même ils parlent de « preuves de l’existence de Dieu ». Le père Brune voit là un rationalisme, datant de Saint Thomas d’Aquin, contraire à une véritable liberté du chrétien. Les orthodoxes, dit-il, refusent ces « preuves ». Paul Evdokimov écrit: « On ne prouve pas l’existence de Dieu; on l’éprouve ». Car le terrain où nous pouvons rencontrer Dieu comporte certes la raison, mais ne s’y réduit pas. C’est nécessairement avec tout notre être que cette rencontre peut se faire; elle est le fruit de l’intelligence du coeur.

Avec le développement des sciences, écrit le père Brune, tel phénomène, tel miracle qui paraissait hier inexplicable le paraît aujourd’hui beaucoup moins. D’où l’impasse où semble se trouver peu à peu le bureau des constatations médicales de Lourdes.

Pour sa part, Saint Augustin écrivait: « Le miracle ne contredit pas la nature; il contredit la connaissance que nous en avons ».

Et le père Brune ajoute: « La preuve imposerait l’existence de Dieu avant qu’on ait eu le temps de la désirer. »

——–
(1) La « cause de béatification » de Natuzza a été ouverte… le 6 avril dernier, il y a 3 semaines!!

Publicités

A propos Philippe Lestang

Auteur du livre "Le fait Jésus" (Actes Sud 2012) - http://www.plestang.com
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s