L’intellectuel et le spirituel

Certains auteurs proposent une sorte de distinction tripartite, entre le corps, l’esprit et l’âme. Et j’avoue ne pas réussir à comprendre de quoi ils veulent exactement parler.

Ma femme Catherine propose, plus clairement à mon avis, une distinction entre le corps, l’intellectuel et le spirituel.

Nous avons tous (ou presque tous?) une dimension intellectuelle. Mais l’ouverture au spirituel n’existe pas de façon aussi générale. Est-elle simplement ouverture aux autres? Pas seulement sans doute. Elle est aussi ouverture de tout l’être à plus que lui.

Est-ce une simple « distance », une capacité de voir plus que le monde immédiat? C’est plus profond que cela: c’est une autre attitude par rapport aux autres. Peut-être un passage au niveau au-dessus: où l’essentiel, comme le dit à peu près Saint Exupéry, est au-delà de ce que nous percevons et ressentons directement; où s’ouvre en nous la dimension du mystère.

A propos Philippe Lestang

Auteur du livre "Le fait Jésus" (Actes Sud 2012) - http://www.plestang.com
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s